Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VéloGessien

VéloGessien

Toute l'info sur le cyclisme. Les news matériel matos. Cyclo sportives Cyclo touristes World-tour

Publié le par VéloGessien
Publié dans : #Résultats locaux

Roc d'azur 2012

par Thomas

Tous les ans depuis maintenant 29 ans a lieu la Grand-Messe du vtt, le Roc d’Azur, et nous, les Oyonnaxiens, on y était une foyvainis de plus. Si pour Yvain, la chose n’a plus rien d’exceptionnelle (16 départs de course en 7 années de participation), Laurent, presque nouveau venu dans l’équipe « Vélogessien » découvrait cet événement.

Comme tous les ans, nous avons essayé d’être présent sur toutes les courses majeures : le Roc marathon, le Roc Tandem et le Roc d’Azur.

 

Dreudi, jour de poisse
Si je devais résumer cette journée avec une phrase, ce serait celle-ci: « 2012 c’est définitivement l’année de la bouse, vivement 2013 ».
J’avais comme un mauvais pressentiment vendredi matin au réveil, était-ce lié à la nuit chaotique que nous avions passé, rythmé par les coups de tonnerre, le vent et la pluie ? Ou tout simplement à cause de l’absence de préparation physique pour cette course de 83km ? Bref, je ne me sentais pas bien, un truc ne tournant pas rond (en plus de tout le reste), ne sachant pas quoi.

Pourtant, pour une fois, nous (Yvain, Laurent et votre narrateur) avions tous un bon dossard : 2ème ligne pour les frangins et 4ème pour Laurent. Yvain avait décidé de la faire tranquillement et Laurent devait en principe me rattraper avant la fin de la course. Tous nos vélos avaient été réglés aux petits oignons, donc normalement, tout devait rouler.
00Yvain est parti en respectant sa stratégie, tranquille. Il fera toute sa course sans trop monter dans les tours et finira quand même 108ème au scratch (on a pu lire une petite déception sur son visage lors de l’annonce de son résultat, il pensait terminer dans les 100 premiers).
Ma seule stratégie consistait à ne pas partir trop vite et profiter de cette distance pour m’entraîner un peu, histoire de doubler mon nombre d’heures de selles pour cette année. J’ai senti très vite que ça n’allait pas le faire quand j’ai constaté que je ne pouvais pas mouliner, 83 km sans entraînement et tout sur le 2nd plateau ça allait être dur, très dur ! Lors de la seconde descente, aux alentours du km 15, en évitant un gars qui venait de s’en mettre une, j’ai cassé ma chaussure, la semelle est restée sur la pédale, le reste du soulier est resté sur mon pied. J’ai insisté jusqu’au km 20 et j’ai
abandonné, impossible de pédaler dans ces conditions. En revenant dans le parc exposant pour faire régler une fois de plus mon dérailleur, le technicien shimano me fera remarquer que mon cadre est cassé (chose que mon réparateur de vélo n’avait pas vu, pourtant c’est gros).
Laurent est parti 30 minutes après nous. Niveau poisse il nous bat tous, vu qu’il a très vite cassé la chape de son dérailleur, puis la chaîne. Bon, c’est embêtant, beaucoup auraient laissé tomber avec
une chaîne qui saute tout le temps, pas lui. Il fera quand même la distance en entier avec un temps pas si pourri que ça..


Résultats
Class réel  Class Cat  Nom          Prénom   Temps
108          49           SOGNO      Yvain      4:34:24
574          208         DESSOLIN  Laurent    5:57:32


Samedi, tandem
12 équipes avec nos couleurs prenaient le départ. La première (Yvain et Delphine) allait tout donner pour faire une bonne place et la seconde (Patrice et sa douce) étaient là pour le fun et profiter du paysage. 3


Résultats
Class réel Class Cat    Nom Prénom                          Temps
49           11             SOGNO/QUEY Yvain/Delphine    2:43:22
154         64              FERRY Patrice et sa moitié            3:36:00

 


Dimanche, Roc d’Azur
29, c’est le nombre qui me vient à l’esprit.
Le séjour avait très mal commencé et semblait très mal parti pour la course dominicale.

5Le samedi j’étais encore sans vélo. En passant sur le stand Lapierre, j’ai pu m’arranger au dernier moment pour qu’ils me prêtent un vélo pour la course. Ouf, sauvé, je savais que je pouvais prendre le départ.
Yvain et Laurent se sont fait le parcours seuls, sans la course, Ils sont partis tôt le matin afin de profiter d’un tracé magique, sans personne, sans bouchon, le pied !
Dimanche, j’étais donc le seul à prendre le départ de la course. Je
ne pouvais pas la louper celle-là, quand même. Parce que souffler
ses 29 bougies, pour la 29ème édition du Roc avec un 29 pouces, ça le fait grave.
6En plus je partais en 3ème vague, donc plutôt bien placé. Je me suis senti moins bien physiquement que l’année dernière mais finirais mieux (10 min de moins qu’en 2011). Le 29 pouces c’est moche mais c’est efficace, ça pardonne plein d’erreurs de trajectoire et de freinage.


Résultat
Class réel Class Cat     Nom      Prénom     Temps
860         174            SOGNO   Thomas     3:44:53

On roule...

info@velogessien.com

 

 

 

VELO

 

____________

 

Samedi

___________

 

 

____________

__________________

 

 

http://www.citygreen.ch

 

 

 

 

 

 

 

_______________________________

 

______________________________

 

Articles récents

STRAVA

Hébergé par Overblog